top of page
Rechercher

Vin biologique vs vin Demeter : quelles différences ?



“En 2016, nous avons décidé de convertir l'intégralité de nos vignobles à l'agriculture biologique et à la culture biodynamique. Et nous avons obtenu la certification AB en 2020, et la récolte de 2023 sera certifiée Demeter. L’ambition de cette pratique est d’améliorer, régénérer et dynamiser la vie des sols, de renforcer l’immunité de la vigne ainsi que de favoriser la biodiversité. Notre objectif est d'obtenir des fruits d'une qualité exceptionnelle pour élaborer des vins d'une grande pureté qui expriment pleinement la typicité du terroir.” Caroline Teycheney



Dans l’univers du vin, l’essor du mouvement biologique a été rapidement suivi par la montée en puissance de la biodynamie, symbolisée par la certification Demeter. Bien que ces deux approches partagent des fondements biologiques, il existe des différences cruciales dans leurs pratiques viticoles et vinicoles.


Agriculture biologique : fondation commune

Tout d’abord, les deux types de vin sont fondés sur les principes de l’agriculture biologique. Cela signifie qu'aucun pesticide ou engrais chimique n'est utilisé dans la culture des raisins, offrant ainsi des vins plus purs et plus respectueux de l'environnement.


Demeter : au-delà de l’organique

La certification Demeter va au-delà des normes biologiques conventionnelles. Non seulement les raisins sont cultivés biologiquement, mais la certification Demeter impose également des critères supplémentaires stricts dans les domaines aussi divers que la teneur en sulfites, le mode d'élevage, ou le conditionnement.


Biodynamie : des préparations uniques

La biodynamie telle qu’elle est préconisée par Demeter, implique l’utilisation de préparations biodynamiques spécifiques à l’instar de la 501 ou silice de corne. Ces préparations, à base de plantes, de minéraux et de matières organiques, sont appliquées aux vignes pour stimuler leur santé et leur vitalité, les protéger de certains parasites et de diminuer l’utilisation de souffre et de cuivre durant la saison. Par exemple l'ortie ou la camomille utilisées dans la prévention du mildiou.


Limitations de produits ajoutés et techniques

En biodynamie, les produits et les techniques utilisés sont donc soumis à des limitations plus strictes. Cette approche vise à minimiser l'impact sur l'écosystème tout en encourageant une approche plus holistique de la viticulture, c'est à dire une approche qui favorise la biodiversité et les échanges entre les éléments du vivant et avec son environnement physique. Les cycles planétaires, en particulier la Lune, orientent la culture des vignes. Les vignerons suivent un calendrier spécifique basé sur ces influences astrales (jours fruits, fleurs, racines, feuilles). Ce calendrier guide les activités viticoles, de la plantation à la récolte, en passant par la vinification et la mise en bouteilles. Par exemple les vins sont dégustés au cours de l'élaboration plutôt lors des jours "fruits" car ils se montrent plus expressifs et cela permet d'en avoir une approche plus complète.


Contrôles rigoureux

Tout comme pour le vin biologique, les producteurs de vin Demeter sont soumis à des contrôles annuels approfondis (ex : analyses, contrôles des factures fournisseurs). Ces inspections garantissent que les normes élevées de production biodynamique sont maintenues. Outre les exigences de culture biologique, les producteurs de vin Demeter doivent respecter des normes de vinification spécifiques, telles que la fermentation avec des levures indigènes.


En conclusion : Demeter, un engagement profond

Tandis que le vin biologique et le vin Demeter partagent des racines communes dans l'agriculture biologique, la biodynamie de Demeter va au-delà. Les préparations biodynamiques, les restrictions d'intrants et les techniques spécifiques témoignent d'un engagement plus profond envers la durabilité et la connexion avec la terre.


84 vues0 commentaire
bottom of page