top of page
Rechercher

En cuisine avec Stéphanie Bottreau

Dernière mise à jour : 11 janv.



En 2009, elle décide de changer de vie pour se consacrer à sa passion, la cuisine et décroche le titre professionnel de Cuisinier en Restaurant. Elle peaufine sa formation auprès de grands chefs dont Christophe Girardot, chef étoilé du restaurant La Guérinière à Gujan Mestras, et Éric Bruyelle, chef de The Market à Andernos. Désormais, c’est en temps que cheffe à domicile que Stéphanie officie. Son mantra ? Réaliser des plats simples qui magnifient le produit.


Comment est née votre passion pour la cuisine ?

Ma passion de la cuisine est née en regardant les femmes de ma famille maternelle cuisiner. Elle s'est étoffée ensuite de par ma curiosité et l'envie de partager de bons plats avec mon entourage.

Quel est votre parcours ?

Après un DEUG en droit, j'ai passé un BTS Commercial puis une Licence Professionnelle en Commercialisation Appliquée Vins et Spiritueux. Mon métier de Cheffe à Domicile étant une reconversion, j'ai passé un Titre Professionnel de Cuisinier en restaurant (équivalent CAP).

Êtes-vous plutôt tissu animal ou végétal ?

Je suis flexible et je vais là où mes envies me portent.

Quel sont vos modèles de chef ?

En premier lieu, mes deux mentors en cuisine: les Chefs Eric Bruyelle et Christophe Girardot. Ensuite, mon cœur balance vers l'univers de la Cheffe Anne-Sophie Pic et enfin le Chef Eric Guérin.

Votre mot fétiche en cuisine ?

"OUI Cheffe !" Je plaisante... Mon mot fétiche se serait plutôt "équilibre" dans le sens de l'équilibre des saveurs.

Enseigner la cuisine c’est…

Transmettre, partager ma cuisine. Prendre le temps de cuisiner avec mes élèves. Leur montrer ce que nous pouvons faire à partir de produits de saison, simples et qui ont du goût. Sans autant aller sur des choses compliquées. C'est rire... beaucoup la majorité du temps !

Votre “truc de chef” qui plait le plus ?

La cuisson des viandes et des poissons sans prise de tête. CAD ? En particulier, j'aime pocher une volaille dans un bouillon avant de la faire rôtir ou cuire au four en dernière minute les filets de poisson.

Votre épice favorite du moment ?

Le zaatar ! En arabe ça veut dire thym mais il s’agit d’un mélange d’épices. Il s'agit d'un mélange d'épices et aromates composé de thym, de sumac et de graines de sésame. Ce mélange est largement utilisé au Liban, en Jordanie ou en Palestine par exemple. J'achète le mien directement à Benoît Aubé de chez "Sacré Français" qui est basé à Bordeaux.

Une obsession culinaire ?

La recherche du bon produit, celui que je ne connais pas encore.

Votre vin Vignobles Jade préféré ?

Château La Loubière blanc.

Votre plat d’après-fêtes ?

Un bouillon dashi avec des nouilles soba à base de sarrasin auquel j'ajoute des légumes de saison cuits al dente. Le bouillon dashi qui est un bouillon clair japonais et qui sert de base à de nombreuses recettes de ce pays est à la fois savoureux et détox !

8 vues0 commentaire
bottom of page